Pollution : le numérique aussi

Pollution : le numérique aussi
21 juillet 2020 Commentaires fermés sur Pollution : le numérique aussi Informations Numericatous

Cela fait des années maintenant que l’on parle de pollution et de lutte contre les déchets. Mais, en matière de numérique, cette prise de conscience est plutôt récente. Pourtant, oui, le numérique n’est pas que virtuel et sa pollution est bien réelle et loin d’être négligeable.

La pollution

  • Envoyer un mail, regarder un film en streaming, stocker de nombreux fichiers sur le cloud, avoir des tas d’applications sur son smartphone, tout cela n’est pas anodin pour l’environnement.
  • L’énergie dépensée dans les data-center pour les faire fonctionner et les refroidir.
  • La construction de nos ordinateurs et smartphones, avec toutes les terres rares et autres métaux précieux, tout cela a un impact très important sur notre environnement. Surtout quand la publicité nous incite à en changer très régulièrement.
  • Le poids des applications et sites web sur lesquels nous surfont ne fait qu’augmenter, le web est de plus en plus lourd.

Les solutions

Les solutions sont multiples évidemment étant donné que les causes le sont également.
Ont entend beaucoup parler de vider sa boite mail régulièrement, d’éviter d’envoyer trop de mails avec des pièces jointes.
Les films en streaming sont très énergivores, mieux vaut les télécharger avant de les regarder. Mais ce type de service explose.
Les constructeurs de data-center améliorent d’année en année le poids énergétiques de leur construction (utilisation d’énergie renouvelable) et les serveurs aussi vont dans ce sens.
Mais ce qui pollue le plus, c’est la construction des ordinateurs et smartphones. Donc, le mieux pour la planète, c’est le ré-emploi d’ordinateurs. Au lieu de jeter sa machine dès qu’elle commence à ralentir, on la nettoie et on installe un système moins gourmand en ressource. Cela permet de donner une seconde vie à son matériel. C’est le moyen le plus utile de lutter contre la pollution numérique.
Il y a aussi des équipements qui sont conçu de façon plus éthique afin d’allonger leur durée de vie, de pouvoir les réparer facilement.

Numérique et écologie ?

La prise de conscience se fait, et certains acteurs œuvrent en ce sens depuis déjà pas mal d’années. Pourquoi les pages web ont-elles autant pris de poids ? Est-ce vraiment nécessaire ? Des vidéos 4K en pleine page, des tas d’effets visuels et, sans oublier, le poids des frameworks et langages utilisés.
Les développeurs ont donc leur rôle à jouer dans cette cure amaigrissante du web. Oui, le web peut être plus écologique et plus responsable. C’est l’éco-conception. C’est à dire que l’on va développer le site en pensant dès le début à son empreinte écologique. Pour un web plus responsable et plus écologique. Vous cherchez un prestataire dans ce domaine ? Numericatous vous recommande Librae qui est un spécialiste de ce domaine. Il conçoit des sites éco-responsable. Pour cela, il utilise notamment le CMS libre Translucide.

Pour finir

On peut tous agir pour lutter contre la pollution numérique, chacun à son échelle, chez soi ou dans son entreprise. Et il faut vraiment le faire, cela devient urgent d’agir.

Alors, quel sera votre premier geste éco-responsable numériquement ?


Tags