Profitez de 35% de promotion sur le Parcours Linux durant tout le mois d’octobre avec le code : linux.

Migrer vers le libre et Linux

Migrer vers le libre et Linux
13 octobre 2020 Pas de commentaires Informations Numericatous

Les logiciels libres et le système Linux sont une vraie opportunité pour reprendre le contrôle de son système et de ses données. Et de s’équiper en outils numérique performants. Mais, bien sûr, une migration ne se fait pas à la légère. On ne va pas, d’un coup, supprimer Windows pour passer sous Linux, il faut préparer le terrain avant 😉

Linux Ubuntu
Linux Ubuntu

Les logiciels libres

Sous Windows, il existe de nombreux logiciels libres que vous trouverez également sous Linux. Donc, pour migrer dans de bonnes conditions, sans se précipiter, une bonne chose à faire est de commencer par installer des logiciels libres sous Windows.
La suite bureautique LibreOffice, le lecteur multimédia VLC, Firefox pour naviguer sur le web. Mais il en existe bien d’autres, comme Thunderbird pour la gestion de vos mails, KeePassXC pour gérer vos mots de passe ou Dolibarr pour la gestion de votre entreprise.
Pour découvrir les nombreux logiciels libres disponibles, je vous recommande d’aller sur Framalibre, l’annuaire de logiciels de Framasoft.
C’est donc la première étape d’une migration en douceur. Découvrir des logiciels libres, mais en gardant encore son système Windows. Cela permet de se préparer et de s’adapter doucement au changement.

Le système Linux

Une fois que vous vous êtes acclimaté avec des logiciels libres sous windows que vous trouverez également sous Linux, il va falloir vous familiariser avec celui-ci. Deux solutions s’offrent à vous.
Premièrement, vous pouvez télécharger une distribution Linux, au format ISO, puis utiliser VirtualBox pour l’installer en tant que machine virtuelle sur votre Windows. Aucun risque de casser quoi que se soit et vous disposez d’un Linux fonctionnel pour pouvoir tester et découvrir. Il vous faudra une machine un peu puissante pour pouvoir l’utiliser dans de bonnes conditions tout de même.

Ubuntu dans VirtualBox
Ubuntu dans VirtualBox

La seconde solution consiste à télécharger une distribution au format ISO et cette fois-ci de la mettre sur une clé USB (avec Rufus par exemple) afin de pouvoir démarrer dessus. Vous branchez votre clé, vous redémarrez votre ordinateur sur la clé et vous avez un système Linux fonctionnel, sans rien installer sur votre ordinateur. Cela vous permet, en plus de vous familiariser avec Linux, de vérifier que votre matériel est bien reconnu.

Pour terminer

Voilà donc quelques conseils, simplement un peu de bon sens, pour ceux qui souhaiteraient migrer vers le libre. Il faut y aller par petits pas, c’est mieux, pour que les changements ne soient pas trop brutaux.
Il y a tout un monde à découvrir dans le domaine du logiciel libre (des logiciels, des services en ligne, des réseaux sociaux), il faut prendre le temps de le faire dans de bonnes conditions.

Alors, quand est-ce que vous entamez votre migration ?


Tags