Souveraineté, agissons

La souveraineté numérique est un enjeu des plus importants. Pour nos données personnelles déjà, mais également pour notre économie. Nos gouvernants en parle, régulièrement, depuis des années déjà. De belles paroles, des déclarations. Mais dans les faits, absolument rien. C’est rageant.

Les choses doivent pourtant changer, évoluer. Nous sommes colonisés par les GAFAM, complètement. Il faut donc agir, au plus vite, si l’on veut pouvoir, peut-être, reprendre la main.

Nos gouvernants ne font rien, pire, ils se tirent une balle dans le pied avec leur cloud de confiance associant Google ou Microsoft… Ils participent à cette colonisation qui affaiblit, c’est le moins que l’on puisse dire, notre économie numérique.

Alors il faut que nos acteurs locaux, éthiques, s’unissent, collaborent, afin de pouvoir lutter un minimum contre les GAFAM, non ? Cela paraîtrait logique vu ce qui se passe contre eux. Mais en fait, que se passe-t-il ? Rien non plus… Chacun fait son bonhomme de chemin dans son coin, en espérant ne pas être trop impacté.

Comment espérer un autre numérique dans ces conditions. Alors que même les premiers visés par cette colonisation numérique ne bougent pas. Comment en faire comprendre les enjeux, les dégâts, les soucis éthiques et économiques aux citoyens ? Il ne faut pas s’étonner que les GAFAM soient partout, malheureusement…

Numericatous se voulait une porte d’entrée pour découvrir un autre numérique, éthique et libre. Mais aussi pour faire découvrir nos solutions locales, face aux GAFAM, un lieu ou nos acteurs seraient venu communiquer et présenter leurs solutions (SmartRezo, Mailo, TeachReo, Watcha, Free-Solutions et d’autres), pour aider à les faire connaître. Un lieu d’échange, de collaboration et de découverte pour forger une véritable réponse crédible aux GAFAM et porter haut les couleurs d’une autre vision du numérique.

Peut-être n’est-il pas encore trop tard..? Même si je ne suis guère optimiste sur l’avenir du numérique. Il faut se relever les manches. Des acteurs sont là, des solutions sont possibles, fiables et éthiques. Les GAFAM n’ont rien à faire dans nos administrations, dans notre éducation. Nous avons des alternatives. Unissons-nous pour faire entendre notre voix et que les citoyens prennent conscience de ces enjeux.

Ensemble, bâtissons un autre numérique !

Newsletter

Catégories d’articles

Catégories de produits

Panier