Numérique autrement

Le numérique aujourd’hui est largement dominé par les GAFAM, c’est géants du numérique Américains qui imposent leurs règles et leurs lois sur l’informatique mondiale. Et qui nous emprisonnent dans leurs écosystèmes privateurs. Ils engrangent des milliards en exploitant nos données personnelles avec leurs services “gratuits” sans participer à notre économie et en imposant leurs règles. Nous sommes totalement dépendant de leurs outils et services.

tux

Numericatous souhaite œuvrer pour un autre numérique que celui qui domine actuellement. Un numérique à visage humain, accessible et ouvert à toutes et tous, respectant la vie privée de chacun et participant à notre économie, nos emplois et notre souveraineté numérique. C’est pourquoi il faut privilégier les logiciels, services et systèmes libres, c’est très important. Mais il faut aussi encourager et développer nos acteurs locaux du numérique, qui font souvent un travail formidable mais restent bien malheureusement délaissés par nos administrations et entreprises privés. Parce que ce ne sont pas les licornes qui font vivre notre économie, loin de là.

Il faut enfin avoir le courage de reprendre les choses en main, d’inverser le cours des choses. Favoriser Linux sur nos ordinateurs dans nos administrations (comme l’a fait la Gendarmerie il y a déjà plusieurs années) et les logiciels libres, afin de garantir notre souveraineté (et éviter les possibilités d’espionnage également). Miser sur nos acteurs locaux plutôt que les GAFAM, et éduquer et informer les citoyens sur les alternatives qui existent.

Tux

C’est l’objectif de Numericatous. Faire connaître les alternatives pour un autre numérique, aider à une prise de conscience des enjeux de ce qui se joue, et initier les citoyens afin qu’ils puissent appréhender avec les bonnes bases l’usage de l’informatique et l’utiliser dans de bonnes conditions.

Retour en haut